Le Pont Julien

le 13/10/2014 938 partages 3 commentaires

Jules César ordonna sa construction. Il permetait à ceux qui empruntait la voie domitienne (Via Domitia) de traverser la rivière (le Coulon). La Via Domitia partait de Cavaillon pour rejoindre les Alpes, et donc Rome.  

Cet édifice long de 46m se caractérise par ses trois larges arches en plein centre. Celles-ci assure sa solidité tout en lui conférant une certaine "légereté". Les arches avaient pourtant une mission bien précise : permettre aux flots de Calavon en crue de s'évacuer. 

Sur les faces internes des voûtes, des trous relativement importants n'ont pas cesser d'intriguer les spécialistes.
Il y a eut plusieurs interprétations sur l'origine et la fonction de ces trous : certains y voient des traces de l'enlèvement de crampons destinés à consolider l'édifice ; d'autres pensent que pendant des siècles d'invasions, des pillards auraient récupéré les crampons de bronze ; par contre, d'autres croyent que ces trous ont servi à la construction de barrages destinés à assurer l'alimentation d'un canal dont on voit les traces dans le roc.

Ce monument fût classé sur la liste de 1914 comme monument historique.

Pour les amateurs de vélo, trotinettes, rollers, ou marcheurs, la Voie Verte (entre les Beaumettes et Saint Martin de Castillon) permet de découvrir cet édifice tout en profitant du beau paysage sur le Luberon.